עברית  |  françai  |  English  |  العربية  

françai

Back
דף הבית >> françai

français:
L'Association Halon

Historique

L'augmentation des écarts socio-économiques au cours de la dernière décennie a de considérables répercussions sur l'accès au système éducatif. En dépit de la loi sur la scolarité obligatoire et gratuite, force est de constater que les familles de "niveau moyen" ne peuvent payer à leurs enfants des cours de rattrapage ou des activités extrascolaires. Conséquence : ces enfants ne reçoivent pas suffisamment de soutien pour achever leurs études avec succès.

Afin d'aider ces élèves, l'Association Halon (Halon signifie "fenêtre" et c'est aussi l'acronyme de 'hinoukh lekhol na'ar vena'ara = éducation pour chaque enfant) a été fondée en 1999 par M. David Spurer, homme d'affaires, citoyen d'honneur de Jérusalem et secrétaire général de l'Association et par M. Teddy Kollek, ancien maire de Jérusalem qui en a été le président honoraire. L'Association Halon a pour vocation de promouvoir l'égalité des chances à l'éducation, elle croit profondément qu'un investissement éducatif aujourd'hui consolidera l'avenir de la société israélienne tout entière.

L'Association opère depuis 9 ans et son œuvre eu droit à l'appréciation de nombreuses personnalités : la ministre de l'Education Yuli Tamir, le député de la Knesset Ran Cohen, M. Moshé Sinaï, maire de Rosh Ha'ayin. Directeurs d'école et élèves ont également exprimé leur reconnaissance.
Divers prix, dont le Prix du Nouveau Fonds au nom de Teddy Kollek, ont été décernés à l'Association Halon.

Jusqu'ici, l'Association a apporté son aide à quelque six mille élèves de tous les secteurs de la population et les données rassemblées par le ministère de l'Education démontrent que les projets initiés par 'Halon jouissent d'un taux de réussite de 95 % !

Objectifs de l'Association

  1. Réduction du taux d'abandon scolaire dans les classes de collège.
  2. Identification des élèves du primaire risquant d'abandonner l'école.
  3. Soutien pour l'obtention d'un baccalauréat complet.
  4. Soutien scolaire, psychologique et financier aux élèves de familles économiquement faibles.
  5. Soutien personnalisé aux élèves pris en charge.

L'Association œuvre sur le plan éducatif, psychologique et financier. Sur le premier plan, nous donnons des cours de soutien individuels ou en petits groupes, selon les besoins des élèves. Sur le second, les élèves reçoivent une assistance psychologique au moyen de divers programmes, stimulation, exposition au monde universitaire et même assistance thérapeutique. Sur le troisième plan, nous fournissons une assistance financière destinée à couvrir une série de frais : cartes d'autobus, repas, excursion scolaire annuelle, livres d'étude, ordinateurs, etc.

Trois projets principaux sont promus par l'Association :
Le plan Halon contre l'abandon scolaire (collège), la promotion du taux de réussite au baccalauréat (lycée), le programme de passage au collège (élèves du primaire).

Spécificité de nos programmes

La plupart des autres initiatives de soutien s'attachent en général à renforcer un aspect des difficultés éprouvées par la population cible : certaines offrent un soutien matériel en négligeant les problèmes d'apprentissage, d'autres investissent de grands efforts pour un rapide rattrapage des retards scolaires, ce qui complique souvent l'intégration de l'élève dans une classe d'étude ordinaire. Quant aux centres d'apprentissage, ils exercent leurs activités l'après-midi et ne sont pas toujours au courant de ce qui se passe à l'école.

L'Association Halon se distingue par une vision holistique de la situation de chaque élève. Certes, son action est focalisée sur la performance scolaire mais elle s'efforce de prendre en compte d'autres facettes également. Nous partons de l'idée que les difficultés d'apprentissage peuvent découler de nombreux facteurs et nous tentons de localiser leur source et d'y remédier dans la mesure du possible. Soulignons que l'Association collabore avec d'autres programmes d'assistance dans le but précisément de traiter les problèmes de l'élève dans leur ensemble.

L'Association a fait ses débuts avec un groupe de 25 élèves d'une école à Jérusalem. Au cours de l'année 2008-2009, elle apportera une assistance à quelque 2000 élèves de tous les secteurs, dans 26 écoles du pays.

Programme Halon pour l'année 2008-2009

Programme de passage au collège

Destiné aux élèves de l'école primaire (de 6 à 12 ans) issus de milieux socio-économiques faibles, pour lesquels il existe un facteur de risque d'abandon scolaire et qui requièrent une assistance scolaire, sociale et psychologique.
Pour l'année scolaire 2008-2009, le programme est appliqué dans 3 écoles.

Promotion de réussite au baccalauréat

Plan destiné aux élèves du lycée issus de milieux socio-économiques faibles, qui ont des difficultés dans une ou deux matières. Nous offrons une aide ciblée à l'élève afin que cette matière ne soit pas un obstacle dans l'obtention d'un baccalauréat complet.
Pour l'année scolaire 2008-2009, le plan est appliqué dans 2 écoles.

Plan Halon contre l'abandon scolaire

Destiné aux jeunes de l'âge du collège issus de milieux socio-économiques faibles se trouvant sur le point d'abandonner l'école et nécessitant une assistance scolaire, sociale et psychologique. Les jeunes sont sélectionnés en collaboration avec l'école et les services sociaux de l'endroit.

Les classes du collège constituent une étape socio-économique cruciale dans la vie des jeunes. C'est là que ressort de façon perceptible l'écart entre ceux qui ont reçu un soutien scolaire complémentaire à l'école primaire et ceux qui n'en ont pas bénéficié. Les résultats des élèves à la fin de cette étape scolaire (14-15 ans) sont déterminants pour l'admission dans un lycée de qualité et donc pour l'obtention d'un baccalauréat complet. Les parents qui en ont les moyens procurent à leurs enfants des cours privés et investissent beaucoup d'argent pour améliorer la performance scolaire de leurs enfants. C'est ainsi que l'écart entre familles nanties et familles économiquement plus faibles se creuse au collège. Il y a un parallèle inquiétant entre le taux de revenus de la famille de l'élève et le lycée où il étudie. Pour de nombreux élèves, le passage du collège au lycée constitue la "faille" qui provoque l'abandon du système éducatif.
Pour l'année scolaire 2008-2009, le plan est appliqué dans 21 écoles.

 
  
  צור קשר
   
  השאירו פרטים ואחד מנציגינו
יצור עמכם קשר בהקדם
  אנחנו בפייסבוק
   
 
 
 
  כל הזכויות שמורות לעמותת חלו"ן © 2009-2010